Accueil Discographie MP3 Biographie Photographies clips Liens sur le net

Titres disponibles


Haut de page

RESIDENTS DEFINITIF

Frappé par le sida mental
On m'a jeté dans cet hôpital
On m'bourre la gueule de comprimés
Ca m'fait dormir toute la journée

Remarquez dans cet hôpital
Y'a pas grand chose á reluquer
Il n'y a que des gens qui sont mal
Des infirmiers pour surveiller
Y'a aussi quelques ustensiles
Qui nous aide á rester tranquille
Dans ce domaine, la médecine
A fait des progrès pas possible

J'ai des pôtes qui sont pas banal
Ils ont un camion dans la tête
On leur donne un traitement spécial
Et tout les jours, c'est leur fête

C'est á grands coups d'électrochocs
Qu'on leur apprend á se tenir
Moi je crois que si ils débloquent
C'est á cause de leur thérapie!!


Haut de page

LA VEUVE ET MOI

Toute la journée dans mon cimetière
Je creuse des trous pour vous mes frères
Je vous attends pour votre malheur
La mort arrive toujours á l'heure
Et moi je vis, avec les morts
Et de vos corps je fais ce qui me plais
Les tombes les croix, ça nous excitent
La veuve et moi on l'sait, c'est pour toujours!

Un soir aussi noir que les autres
Le corbillard m'amène un hôte
La veuve m'a souris sous son voile
Et sur la tombe s'est mise á poil!!

Et tous les soirs, au dessus des morts
Notre amour sordide devient morbide
Les tombes, les croix, ça nous excitent
La veuve et moi on fait ce qui nous plaît
Les tombes, les croix, ça nous excitent
Les macabés, un jour ils vont craquer!


Haut de page

ENFANTS A PROBLEMES

Ma mère me colle des baffes
Parait que je l'énerve
Elle veut que j'trouve un taf
Que j'me tire de chez elle
Mais moi j'préfère zoner, toute la journée
Faudrait indemniser les jeunes retraités

J'fais qu'des conneries
Faut pas m'en vouloir
C'est parce que j'suis
Un enfant á problèmes
Déjá tout petit
Je foutais le bordel
Ne pleurez pas
C'est pas moi que ça gène!

A l'école ils lui disent
Qu'y a rien á en tirer
Que je suis un fumiste
J'ferais mieux de me tirer
J'ai rien voulu apprendre, j'ai rien voulu comprendre
Faut pas rêver, j'serais jamais le premier


Haut de page

LA FLEUR AU CANON

Léon part pour le front, la fleur au canon
En chantant comme un con " c'est nous qu'étions les bons "
Il est contents, il a raison, il va morfler pour la nation
Quatre ans dans les tranchées, ta fleut est toute fanée
Mais mec si tu t'voyais, je serais toi j'm'inquièterais
Et il tire sur les teutons, pour la patrie, pour la nation
On est le 11 novembre, tu t'ais pas fait descendre
Tu a même tout tes membres mais ton coeur est en cendre
T'étais content, t'avais raison, tu a morflé pour la nation


Haut de page

LE CHAUFFEUR

Ouai, j'ai pas hésité
Quand on m'a proposé
Une banque en banlieue
Pleine de billets juteux
Des potes un peu cinglés
Et un coup bien monté
Plus qu'une caisse á tirer
Et á nous la monaie!

Mais mantenant qu'on est lá
C'est plus du cinéma
Lá assis dans la caisse
Je sens monter le stress
Qu'est ce qu'ils peuvent bien branler!
Vont tout de même pas m'doubler?!
C'est peut être parce qu'il fait chaud
Que j'deviens parano !

Je sens qu'on est repèré
Les flics vont se pointer
Faut s'tirer illico
Sinon c'est le fiasco
Merde on s'est fait pièger
Riton c'est fait butter
Ca y est c'est le carnage
Demain la première page

J'ménage pas la DS
On a les dules aux fesses
Putain qu'est ce qu'on dérouille
Au moins j'ai plus la trouille
Ca y est on s'est planté
Nos espoirs dans l'fossé
Y'a mon sang qui se barre
Et les flics eux se marrent !


Haut de page

BARBES-BELLEVILLE

J'abuse de la confiance des gens
Pour leur soutirer de l'argent
Je sais, je suis un arnaqueur
Mais dans le fond, qui ne l'est pas

Je deale de barbès á belleville
De la daube á tous les accrocs
Je suis la gangrène de la ville
J'ai tous les junkies sur le dos

Et dans mon laboratoire secret
J'invente de la poudre bon marché
Qui ne vous fera aucun effet
Mais qui á moi me rapportera du blé

Je n'fais aucune économie
Je claque mon fric dans des conneries
Un jour les flics vont me serrer
Mais je préfère ne pas y penser


Haut de page

BEBE JE T'ADORE

Bébé je t'adore mais je n'ai pas de blé
Tu est trop loin de moi, je n'peut pas assurer
Je n'ai qu'une chose á t'offrir ça n'peut pas s'acheter
Ca n'a pas de prix, ça n'peut que ce donner

Tu vas te promener sur les champs Elysée
Tu vas te parer, te parer chez Cartier
Tu n'aime que le luxe et les endroits côtés
Tu n'aime que les gens qu'on dit bien éduqué

J'ai pas la stature pour devenir P.D.G
J'ai pas de voiture pour t'emmené d'ballader
J'ai qu'une chose á offrir, ça n'peut pas s'acheter
De toute façon, j'ai déjá donné

Enfin si tu crois qu'on peut se cotoyer
Il faudra qu'tu saches que je n'veux pas changer
Un studio á blanche, y'a pas mieux pour s'aimer
De toute façon, j'ai déjá donné
J'ai déjá donné!!


Haut de page

JE M'EMMERDE

(G.V.I.)

La banlieue sud devenait grise
Ca tombait bien ma mine aussi
J'avais le look tour de Pise
Penché qu'j'étais sur mes ennuis

Moi j'avais soif de connaissances
Mais Nicolas était fermé
Je prenais mon mal en patience
Ils auraient pus m'laisser les clefs

Je pensais á des tas de trucs
On envoie des keums sur la lune
Et moi je n'ai droit qu'á un tuc
Pour espèré avoir d'la thune

A vingt balles le pack de canettes
Et vu qu'il m'en faut deux par jour
Quand tu vois c'que l'état me jette
Comprends moi si j'pèse plus tres lourd

J'm'emmerde dans cette connerie d'banlieue
Remplis d'chômeurs de fonctionnaires
J'passe ma jeunesse á dev'nir vieux
J'passe tout mon temps á ne rien faire

J'aurais dût naitre retraité
Et jouer aux boules toute la journée
Avec celles que j'ai dans l'gosier
Crois moi je vais bien m'amuser


Haut de page

J'AI PAS ENVIE

A chaque fois que j'échoue, que je m'entête
A chaque fois que je me sens un peu con
Je ne vais pas rabattre la casquette
Je garde l'affaire c'est ça...LA SOLUTION!!!

J'ai pas envie de passer ma vie á tuer mes envies
Le cul vissé á tergiverser
J'ai pas envie de passer ma vie á tuer mes envies
Alors, je les assouvies

Non, je n'vais pas me prendre la tête
A savoir si j'ai tord ou raison
A savoir si j'avance ou je reste
Je préfère suivre...MES IMPULSIONS!!!

Compte pas sur moi pour ramasser les miettes
A chaque fois que tu croques un bout du gâteau
Je met le couvert, le champagne et le reste
Même si je dois manger sur un cageot


Haut de page

GUIGNOL SE CONFESSE

Une nuit où je voulais en finir
Dégouté á jamais, de cette vie sans sourire
Je jetais dans le vide mes espérances
Pour une fin rapide, facile et sans souffrance

L'aventure est au coin de la rue
Oui mais moi, je ne l'ai pas vue
J'ai avancé l'heure du départ
J'voulais pas être en retard

Car plus le temps passait, plus je me lassais
Il était temps de dire " Tchao " et puis partir
Pour un voyage express aller et sans retour
J'pars après trois petits tours, voilá Guignol se confesse

L'aventure est au coin de la rue
Oui mais moi, je ne l'ai pas vue
J'ai avancé l'heure du départ
J'voulais pas être en retard



Haut de page

MON CAFARD

Sur les boulevard avec mon cafard
On traine, je lui parle d'espoir
On regarde les pires que nous
On regarde les pires que tout
Je me saoule dans les bars, lui regarde le fond de mon verre
Nous deux, c'est sûr on fait la paire

Heureusement qu'il est lá mon cafard
Même si avec lui je ne broie que du noir
Ca m'fait quelqu'un avec qui parler
Ca m'fait quelqu'un sur qui compter
Les jours où ça arrive, qu'on se colle une grosse déprime
Nous deux, on part á la dérive

Parfois on s'dit moi et mon cafard
Qu'il y aura une fin á nôtre histoire
Mais s'il me quitte, un jour, il est mort
Moi tout seul, je n'irais pas bien fort
Mais comme on s'entend bien, et même si on va pas très loin
Ca nous laisse un bon bout de chemin


Haut de page

CAP'TAIN CHARCLOT

(G.V.I.)

Une bouteille á la mer le long du caniveau
L'a jamais vu la mer, 'parait qu'on trouve ça beau
Dans sa tête, y'a des mouettes qui chient sur son bateau
Et lui, il trouve ça chouette d'être couvert de guano...

Son océan á lui, c'est le périphérique
Ses flots bleus surtout gris de barreurs anémiques
Beuglant á plein poumons et bientôt tous aphones
Le genre Christophe Colomb qui navigue au Klaxon

Assis au bord de l'eau, il refait l'horizon
Capitaine d'un bateau ensablé sous un pont
Maître á bord après Dieu, il est prêt au départ
Mais comme il est trop vieux, c'est sa bouteille qui part...

Le long du caniveau, le p'tit vaisseau en verre
Affronte fièrement les flots et espère toucher terre
Trois étoiles sur sa coque et jamais débaptisé
Mais le monde s'en moque, sauf lui et l'épicier...

Dans le flux du courant, parmi les rats crevés
Le ventre ballonné comme autant de grosses bouées
La petite coque de noix file vers un destin
Qui ne lui donne pas le choix: la bouche d'égout ou rien...

Sous un pont, y'a un père déjá oublié
Qu'un drame de la mer l'a peut-être endeuillé
Il s'en fout, il roupille et rêve d'un bateau
Bien dressé sur sa quille pour mieux chier sur les flots...


Haut de page

CHRM4

Pourquoi tu n'est pas beau, tu es trop gros, t'es tout petit ?
Pourquoi t'es parano, coco, que tu n'as pas d'amis ?
Pourquoi tu te lèves tard ? t'es toujours en retard !
Tu ne lis pas France-Soir et tu vis dans un dépotoir !
Pourquoi t'es mal sapé ?
Pourquoi t'es malpoli ?
Pourquoi t'es mal luné ?
Pourquoi t'es abruti ?
Pourtant tu n'es pas bête, pourquoi es tu analphabète ?

T'es pas normal... C'est un énorme malentendu
T'es pas normal... T'as un chromosome inconnu
Un accident congénital, c'est pour ça que t'es pas normal
Tu sais, ton cas n'est pas banal, tu es en marge...
T'ES PAS NORMAL!!!

Pourquoi t'as mauvaise mine, que t'as pas encore de voiture ?
Pourquoi sur tes tartines, il n'y a pas de confiture ?
Pourquoi tu es trop vieux, tu es peureux, t'es pas un homme ?
T'es pas sérieux, t'es pas heureux, pourquoi es-tu ça-comme ?
Et pourquoi tu picoles ?
Mais pourquoi tu te cames ?
Pourquoi t'as pas de femme?
Serais-tu une folle ???
Pourquoi n'es-tu jamais content... Est-ce á cause de l'argent ?

Pourquoi t'es pessimiste quand il faut être opportuniste ?
Pourquoi tu n'es pas arriviste, que tu fais du hors-piste ?
Pourquoi t'es toujours lá quand on a pas besoin de toi ?
Pourquoi t'as toujours froid ? Tu réponds pas... Qu'est-ce qui va pas ?
Pourquoi tu ne fous rien
Au moins juste une fois ?
Pourquoi tu ne me croies pas
Quand j'te dis que t'es bon á rien ?
Ca fait trop de pourquoi pour toi, vaut mieux s'arrêter lá !


Haut de page

SEULE LA NUIT COMPTE

Seule la nuit compte
Même si le jour où je t'ai vue
Je n'avais alors rien contre
Lui c'est la nuit que j'ai su

A quel point sa lumière nous trompe
Et les fantasmes vécus
A l'abris des regard, sans honte
A l'aube nous paraissent si crus

Seule la nuit compte
Avec elle, j'ai entendu
Sur les comptoir où on raconte
Des histoires sans foi vécues
Des histoires belles comme des contes
D'enfants dont on ne sait plus
Si c'est l'alcool qui nous monte
Pour les avoir ainsi crues

Seule la nuit compte
Car au matin je vais déçu
D'avance gagner mon acompte
Dans cette usine qui me tue...


Haut de page

JALOU'S ROCK

Avec son air coincé, ses yeux de merlan frit
Elle m'a fait déjanter, je n'reconnais plus ma vie
Je deviens parano, quand je l'ai au bout du fil
Je me monte des scénarios digne d'un Vaudeville

Quand elle est loin de moi je deviens fou
Je tourne en rond, je la cherche partout !
Je n'trouve plus le sommeil même avec des cachets
Il faut que je la surveille de près...

Je n'reconnais plus mes potes, ce sont des étrangers
Des fumiers, des lèche-bottes qui ne pensent qu'a la tirer
Ils tournent autour d'elle comme une bande de vautours
Mais pour eux t 'est trop belle... Ca les rendra sourd!!

Ils peuvent bien dirent que je délire
Je sais moi, où ils veulent en venir
Si un seul la touche, je n'réponds plus de moi
Je ferai mouche sur sa tête de rat !!!

Jaloux? Quoi, moi jaloux ?
Non ! Je ne suis pas jaloux !
Pas du tout mais tout á coup
On me cherche des poux
Jaloux ? Quoi, moi jaloux ?
Non ! je ne suis pas jaloux !
Mais vous ne l'aurez pas...
je la garde pour moi !!!


Haut de page

CHICO

Le sang, la souffrance et la haine
Gravés sur son visage blême
Chico ne sais pas dire "je t'aime "
Pourtant, Chico c'est un gamin
Mais avec un flingue á la main
Il vit la guerre au quotidien

Il flingue! il flingue!!
Il n'a pas le temps de jouer
Alors il flingue pour ne pas y penser
Il flingue! il flingue!!
Il ne peut pas pleurer
Alors il flingue jusqu'á en dégueuler

Quand l'oncle Sam fait son marché
Popov lui porte ses paniers
Ils ne s'embarrassent pas de préjugés
Ils vendent la mort á prix fort
A qui á raison, á qui á tort
A ceux qui ne savent pas encore

Il flingue! il flingue!!
Dans le tas au hasard
Alors il flingue, il ne veut pas savoir
Il flingue! il flingue!!
Il fait semblant d'y croire
Alors il flingue, eux ramassent les dollars...

Etendu dans une rivière
De sang, pleurant sa mère
On vous a montré sa misère
Devant la caméra, en direct
Pour une mort infecte
Servie á point dans votre assiette.



Haut de page

GUITARE-HERO

Tu m'a l'air entouré de gens
Qui ne veulent que ton bien
Tu te laisses bercer doucement
Dorloter comme un gamin
Ce sont tes seuls, tes vrais amis
D'ailleurs, ils vont chercher pour toi
Hélène et toi, tu restes au lit
Juste á tendre le bras

Rien devant toi - fais attention
Tu ne comprend pas - tu perds la raison
On ne peut rien pour toi - c'est sans solution
Fais attention... Attention!

Tu joue ton rôle avec brio
Mais tu t'es trompé de scénario

Et tu implores comme qui adore
Pleurer sur son sort
Redonnez m'en encore une fois encore
Bientôt je serais mort!
Ils font partie du décor
Ceux qui se disent á tes cotés
Ils sont lá á te supplier
Pour un dernier accord

Allez, Encore une fois! - donne le ton
Remets nous ça - Monte le son
Si tu n'y arrives pas, ne t'inquiètes pas
On te donnera ce qui est bon pour toi

Tu joue ton rôle avec brio
Mais tu t'es trompé de scénario

T'es mort incognito et sur la paille
Tout tes potos á tes funérailles
Pleuraient comme des veaux
Disant du Rock'n'Roll, c'était un Héros!

Tu jouais ton rôle avec brio
Mais tu t'es trompé de scénario
Ta vie c'est un mauvais mélo
Allez, ciao!... Guitare-Héro


Haut de page

ZONE URBAINE PETRIFIE

Sortie Est de l'autoroute
Entre Carrefour et Mammouth
T'es arrivé, pas de doute
C'est ta cité discount
Le terminus des R.M.Istes
L'Agora des spécialistes
De l'allocation spécifique
Des oubliés du FISC

Du haut de ta fenêtre, ne vois-tu rien venir?
Que le ciel qui grisoie et ta vie qui merdoie
Tu te dis dans ta tête que tu vas t'en sortir
T'as plus rien d'autre á perdre que le temps qu'il te reste

Cette ville c'est nulle part
Noyée dans le brouillard
Une ville bidon sans histoire...

Mais ce bled c'est la poisse
Quand il te tient, c'est pour la vie
T'analyses avec angoisses
Tes chances de finir ici
Alors tu pars un beau matin
Le coeur battant et plein d'entrain
Mais t'as vite fait de revenir
Et de figer ton beau sourire

Tout au fond de la dèche, plus une tune dans les poches
C'est fini tu raccroches, tu les as vraiment sèches
Tu rêvais de Marrakech, tu t'retrouves comme une cloche
T'as plus rien d'autre á perdre que le temps qu'il te reste!

Cette ville c'est nulle part
Noyée dans le brouillard
Une ville bidon sans histoire...


Haut de page

VIDEO ET DEBAT

(G.V.I.)

Bonjour,
Laisses-moi me présenter
Pour qu'on devienne amis
J'ai treize ans et plein d'acné
Et l'cerveau un peu frit
Génération trop cuite
Sans avenir et sans suite
Elevé en vidéo
Un plombier comme héros

Quand j'tripote mon paddle
Mes parents font la gueule
J'sais plus écrire " maman "
Mais moi je sais comment
Conquérir l'univers
A coup d'rayons lasers
Dans la gueule des dragons
De la planète Klingon

Un jour, j'ai lu je crois...
Un bouquin pas trop gros
C'était le mode d'emploi
D'une console vidéo
Parlez pas de culture
Ou je sors mon joy-stick
Qui est beaucoup moins dur
A manier que K.Dick

Avantage par temps gelé
Tu coupes les radiateurs
Et fais chauffer tes œufs
Sur le téléviseur
Et si pendant l'été
Il fait pas assez froid
L'EDF á payer
Rafraîchira papa!

Je vois au fond de tes yeux
Que tu n'es pas d'accord
Mais réfléchit un peu
Avant de dire que j'ai tort
Mieux vaut finir choux-fleurs
Les neurones béchamel
Que d'vivre les yeux en pleur
Car la vie n'est pas belle!


Haut de page

ELDORADO 423

Eldorado 423
Au rendez-vous des shâbâdâs
Ces gens super, superficiel
Dans leur petit monde artificiel
Où les filles tortillent du cul
Pour ne pas passer inaperçues
En espérant finir la nuit
Sur une banquette de GTI
Et moi, j'attends dehors
En espérant pouvoir entrer

Eldorado 423
Mecque plus-ultra des shâbâdâs
Ici on ne touche pas l'héroïne
On ne tourne que la cocaïne
Ou bien on se saoule au comptoir
En grande discussions sur l'art
Une chiure de mouche sur un tableau
Un coup de synthé sur un tempo
Et moi, j'attends dehors
En espérant pouvoir entrer
Et moi, j'attends dehors
Mais laissez-moi vous expliquer...

Ici on se sent concerné
Certain d'être cerné par les cons
Consterné et non sans raison
D'être des cons sidérés
Sapés comme des pingouins
Ils se regardent le nombril
Certains d'être les plus habiles
A construire le monde de demain
Et moi, j'attends dehors
En espérant pouvoir entrer
Et moi, j'attends dehors
Je les laisserai danser sans moi!


Haut de page

ON A LACHE LES CHIENS

On a lâché les chiens et la rumeur gronde
Il faut tuer l'assassin, la bête immonde
Même si ça sert á rien, tout doit rentrer dans l'ordre
On a lâché les chiens, il faut qu'ils mordent!
La meute des honnêtes gens fait la chasse au bandit
La meute des honnêtes gens n'a pas besoin de permis
Ils vont l'écarteler et le saigner á blanc
Le sang appelle le sang, ils se seront vengés

On a lâché les chiens et la rumeur gronde
Il faut tuer l'assassin, la bête immonde
la meute enivré par l'odeur du sang
Court après son gibier en aboyant
Il pourra bien hurler, clamer son innocence
Les chiens vont l'attraper , appliquer leur sentence
Ils ne veulent rien entendre, c'est lui le meurtrier
Alors ils vont le pendre, il n'y aura pas de pitié

Les chiens sont rassasiés, ils se lèchent les babines
Ils ont exterminés cette vermine
Les chiens sont rassurés, tout est rentré dans l'ordre
La bête se balance au bout d'une corde

Ils ont tué leur enfant mais qu'est-ce que ça peut faire?
Il n'y a pas si longtemps, on brûlait mes sorcières
Quand la meute des honnêtes gens fait la chasse au bandit
C'est elle qui a raison... Pas besoin de permis!